couverture
Violence, civilité, révolution
Autour d’Étienne Balibar
Parution : 25/08/2015
ISBN : 9782843032608
Format papier : 186 pages (125*201)
16.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 
Violence, civilité, révolution questionne le rapport de ces trois questions politiques et philosophiques au cœur des derniers travaux d’Étienne Balibar. La violence, y compris quand elle se veut révolutionnaire, n’est pas un simple instrument au service de la politique, susceptible de produire des effets positifs ou négatifs selon les circonstances. Quand elle se transforme, comme dans le capitalisme, en violence extrême, elle met en péril toute possibilité de résistance et devient le problème que la politique doit résoudre.

Que devient la révolution au prisme de la critique de la violence extrême ? À quelles conditions philosophiques et politiques pouvons-nous alors la penser ? À quels projets révolutionnaires pour le présent et l’avenir est-il encore possible de rêver, d’œuvrer quand on prend en charge les questions de la violence et de la civilité ?

Ce livre collectif, issu d’un colloque international tenu en 2014 à Istanbul, discute les thèses d’Étienne Balibar, publiées dans Violence et civilité. Il constitue à la fois une introduction à la pensée actuelle d’un philosophe majeur, et une contribution originale à la réflexion sur les formes contemporaines de la violence et de la politique.
Avant-propos
Chapitre premier. Violence, politique, civilité, par Étienne Balibar
Des fins et des moyens
Violence et extrême violence
Retour sur la violence « ultra-objective »
État, violence et révolution
Le problème politique de la civilité

Chapitre 2. Étienne Balibar : parcours, révolutions, questions, par André Tosel
La première élaboration théorique d’Étienne Balibar au sein de l’althussérisme (1965-1979)
Le tournant (1979-1992)
L’époque de la violence mondiale : de la citoyenneté à la civilité dans la révolution (1993-2015)
Aujourd’hui, quelles stratégies de la civilité ?
De la violence : quelques questions

Chapitre 3. Révolutionner la révolution et la philosophie avec Étienne Balibar, par Marie-Claire Caloz-Tschopp
Un contexte planétaire bouleversé
Ma lecture d’Étienne Balibar
Pour imaginer : relire des mythes
Un cheminement complexe
L’aporie de la violence dans l’histoire
Une forme de courage tragique
Le courage de civiliser la révolution et civiliser la philosophie
Révolutionner quelle révolution ?
Questions pour continuer la recherche
Conclusion : le passage du fini/infini au possible/impossible

Chapitre 4. Quand l’identité victimaire renforce la violence et menace la civilité, par Ahmet Insel
L’insurrection pour la dignité
Trois cas de sacralisation de l’identité victimaire
Violence et paradigme victimaire
Conclusion
Réalisation : William Dodé