couverture
Le Gange, miroir social
Un livre de la collection Tout autour de l’eau
Parution : 17/01/2013
ISBN : 9782843032363
Format papier : 168 pages (120 x 201 mm)
12.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

L’histoire environnementale de l’Inde est parcourue de trésors et de dévastations. Du Rajasthan à l’Hymalaya, de Mumbai à Varanasi, d’une agriculture déstabilisée à une urbanisation effrénée, d’un Occident colonisateur à une paysannerie révoltée, le fleuve Gange raconte toute une histoire humaine, profondément contemporaine, faite de rudes confrontations culturelles et sociales.
Pour tenter de comprendre la place de l’eau en Inde, cet ouvrage tente de se départir de l’imaginaire occidental de l’eau, techniciste et hygiéniste. À travers son nom et tout au long de son cours, le Gange incarne une entité et des valeurs sacrées, auprès desquelles se révèlent des usages et des pratiques de l’eau portant l’empreinte de gestions collectives millénaires, d’organisations sociales autonomes, que l’histoire récente n’a pas réussi à éliminer.
Les contributions rassemblées dans cet ouvrage témoignent d’une résilience culturelle exceptionnelle, porteuse de techniques alternatives modernes, nourrie autant de ces savoirs sociaux millénaires que d’une critique aiguisée des formes actuelles de domination. L’Inde nous tend le Gange comme un miroir social et, par la voix notamment de Vandana Shiva, nous invite à des formes renouvelées de résistance politique.

Table des matières

Introduction, par Lia Marcondes

Première partie. Constructions culturelles de l’eau

Le pur, l’impur et l’eau dans l’organisation sociale en Inde, par Ravinder Kaur

L’eau du fleuve sacré : ganga jal
Le Gange, pollué ?
La pureté, l’impureté et l’eau dans le contexte hindou
Pureté, impureté et structure sociale : les castes
Intouchables (dalits) et brahmanes, agents de pureté
Hiérarchie et inégalités
Pureté, impureté et eau
Au-delà des castes

Le propre et le sale, les représentations occidentales du corps et de l’eau, par Georges Vigarello

Le corps et l’eau : entre réalité et imaginaire
Six types de corps et d’eau
Les étuves ou l’eau festive
L’eau inquiétante : le corps pénétré
Acceptation de l’eau froide
Le corps « énergétisé »
Le corps protégé
Un nouveau régime de l’eau
Transformations de l’espace collectif
Transformations de l’espace intime

Deuxième partie. Techniques ancestrales de l’eau : à la source de l’autogestion ?

La tradition séculaire de captage des eaux de pluie dans le désert du Rajasthan, par Anupam Mishra

Les gouttes de lumière du Rajasthan
Capter et stocker pour demain les gouttes tombées aujourd’hui
Les lacs de Jaisalmer
Rivières temporaires
Puits profonds
L’eau facile
Travail de l’eau, affaire de tous
Autonomie de la société du désert

Un système d’irrigation sophistiqué au Népal, par Olivia Aubriot

Construction du canal : initiative individuelle et réticence des villageois
Activités unificatrices autour du canal
Une distribution de l’eau minutée et égalitaire
Une logique lignagère
Une référence cosmique du partage du temps
Modèle de distribution de l’eau et application concrète
Leçons tirées de cet exemple

Troisième partie. L’eau, le social et la terre : entre dépossession et dévastation

Revers de la modernisation agricole : la plus grande vague de suicides de l’histoire de l’humanité, par Esha Shah

Communautés rurales et techniques modernes
Un monde agraire profondément bouleversé
« Mourir, plutôt que perdre mon statut social »
Agriculture traditionnelle et OGM en Inde
La transgénèse, une histoire déjà ancienne
Du contrôle des essences au contrôle de l’eau et de la terre
Un débat qui doit sortir du champ de l’expertise

La « révolution verte » : vers l’épuisement de l’eau ?, par Frédéric Landy

L’offre : une augmentation sans limite ?
Intensification agricole : la révolution des puits
De l’hydroélectricité pour l’industrie
L’urbanisation
Usage culturel et religieux
La rareté de l’eau, une construction sociale
Limites de pouvoir d’achat
Limites de l’espace disponible
Limites géopolitiques des coopérations amont-aval
Des responsabilités très diverses
Quelles solutions ?

Pour ne pas conclure… L’Inde au féminin et en résistance

Quand cent femmes du Kerala font plier Coca-Cola, par Vandana Shiva

Constat des dégâts
Une bataille juridique
Élargir la plateforme de solidarité
Partez et remboursez les dommages !
Coca-Cola « free zone » dans les écoles
Hydropirates dehors !

Les Mardis de l’eau en 2011

Les soirées itinérantes
Et dans les escales du Festival de l’Oh!

Bibliographie sélective

Réalisation : William Dodé