couverture
La signification historique de la crise en psychologie
Traduit du russe par Colette Barras et Jacques Barberis.
Édition préparée et présentée par Jean-Paul Bronckart et Janette Friedrich
Parution : 17/05/2010
ISBN : 9782843031892
Format papier : 320 pages (140 × 225 mm)
26.40 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 
Cet ouvrage constitue une étape décisive dans la progression de la pensée du psychologue soviétique Lev S. Vygotski, fondateur de l’interactionnisme social et de l’approche socioculturelle en psychologie, et forme donc un complément indispensable à la lecture de son ouvrage majeur, Pensée et langage. Il y analyse la situation de crise dans laquelle se trouvent les principales écoles psychologiques au début du XXe siècle, et critique en détail les thèses du behaviorisme (Watson), de la réflexologie (Pavlov et Bekhterev) et de la réactologie (Kornilov), mais examine également celles de la psychanalyse (Freud), de la phénoménologie (Husserl), de la dialectique (Marx et Engels) et de la psychologie marxiste émergente (Luria).
L’auteur présente aussi de façon pédagogique le « schéma d’une psychologie générale », une approche théorique unifiée de l’ensemble des aspects de l’activité comportementale et cognitive humaine. Il expose les fondements méthodologiques et les concepts principaux de sa démarche interactionniste – pour qui l’individu se construit dans ses relations avec l’environnement social – et met en perspective sa portée décisive dans le champ de la psychologie, de la didactique et de toutes les sciences humaines.
D’un intérêt majeur, tant pour la compréhension du parcours de Vygotski que pour l’histoire de la psychologie, cet ouvrage est aussi d’une grande actualité pour les débats scientifiques et philosophiques en cours, et constitue un instrument essentiel pour comprendre les problèmes que se pose la psychologie contemporaine.
Réalisation : William Dodé