couverture
L’enjeu des retraites
Un livre de la collection Travail et salariat.
Parution : 25/03/2010
ISBN : 9782843031632
Format papier : 176 pages (125 × 201 mm)
12.20 €
Épuisé

Commander

Format papier 
Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

Les réformateurs et la plupart des opposants à la réforme actuelle des retraites, malgré leurs divergences, fondent leur diagnostic du prétendu « problème des retraites » sur les mêmes présupposés : nous subirions un choc démographique, il serait impossible d’augmenter les cotisations qui alimentent les retraites, c’est un prélèvement sur la valeur produite par les actifs qui financerait les pensions, la justice voudrait que le montant des pensions soit déterminé par la somme des cotisations versées du temps de son activité, etc.
Cet ouvrage répond à ces arguments et propose une tout autre analyse. Et si le problème démographique était une illusion ? Et si les pensions de retraite n’étaient pas un revenu différé mais un salaire continué, lié à la qualification ? Et si les retraités n’étaient pas des inactifs, comme le veut la statistique, mais des personnes différemment actives, enfin libres de travailler à l’écart du marché du travail ?
L’enjeu des retraites, c’est d’abord reconnaître et prolonger l’indéniable réussite humaine et politique des retraites. C’est également mettre en débat le statut du salaire et de la qualification pour tous, ainsi que le rapport au travail que nous voulons promouvoir. C’est seulement en posant de telles questions fondamentales que l’on pourra renouer avec les objectifs progressistes qui ont mené au système actuel et ouvrir une alternative sérieuse
à la réforme en cours.

Sommaire

Introduction
Poids relatif des différents régimes dans les dépenses de pensions en France (2006)

Chapitre premier. Les retraites, une réussite historique à contre-pied du capitalisme
Une brève histoire des pensions avant la réforme
Traitement continué contre épargne retraite. — La pension : salaire ou prévoyance ?
Le salaire continué dans la pension : un trésor impensé d’émancipation du travail
Un travail libéré de la valeur travail. — Le bonheur des retraités au travail. — Pourquoi l’échec des opposants à la réforme ?
La réforme depuis 1987
La réforme : une réaction contre le progrès des pensions. — La réforme : une réaction contre la retraite comme salaire continué

Chapitre 2. Au cœur de la réforme, le revenu différé contre la qualification personnelle
Le modèle suédois de répartition et sa promotion en France
L’échec des pensions anglaises et le modèle suédois de l’« inkomstpension ». — Pourquoi promeut-on le modèle suédois ?
La pension comme revenu différé : un changement de sens de la répartition
Le dévoiement du sens de la cotisation sociale. — Les deux piliers de la pension. — Les caractéristiques du revenu différé
La qualification personnelle pour en finir avec le revenu différé
Le salaire continué repose sur la qualification personnelle. — La qualification personnelle comme projet politique. — Les deux formes contradictoires de régimes en répartition

Chapitre 3. De l’assistance aux victimes à la solidarité salariale
La disqualification, essentielle au capitalisme
Le binôme équité-solidarité : les travailleurs, victimes et mineurs sociaux. — Solidarité salariale contre solidarité nationale
L’emploi « non qualifié » meurt d’être sauvé
Emploi et salaire : de la conjonction à la contradiction. — Les méfaits de la « détaxation du travail » et la nécessaire hausse des taux de cotisation sociale
Qualification personnelle et solidarité salariale : pour en finir avec le marché du travail

Chapitre 4. La pension comme salaire continué : une alternative économique et politique
Critique de l’épargne retraite : de la propriété lucrative à la propriété d’usage
L’illusion d’une épargne substituable au travail. — La réforme au secours de la propriété lucrative
Contre le prêt bancaire, la cotisation économique
Critique de la problématique générationnelle
Les objectifs politiques du discours générationnel autour des retraites. — Il n’y a pas de générations de salariés
Critique de l’argument du choc démographique
La proportion d’actifs occupés reste stable dans un PIB en constante augmentation. — La croissance du poids des pensions dans le PIB ne pose aucun problème
Ce que nous appelons « travail » n’est pas une réalité intangible
La reconnaissance du travail des retraités. — Le travail : emploi ou salaire ?
Le flux de monnaie n’est pas le flux de valeur
L’illusion de la solidarité intergénérationnelle. — L’exemple des personnels soignants et de la fonction publique
Créer de la monnaie pour valoriser des qualifications et non plus des marchandises

Chapitre 5. La retraite et l’avenir du salariat
La retraite à 60 ans, un âge politique à instituer
L’objectif politique de la réforme : remplacer l’emploi par l’employabilité
L’emploi change de sens. — Logique de l’employabilité contre logique salariale : les employables prévoyants
Vers la qualification personnelle pour tous
Une anticipation décisive : la fonction publique. — Attribuer à chacun une qualification personnelle
La qualification personnelle, matrice d’une redéfinition de l’entreprise
Sans employeurs et sans marchandises ?. — Faire entreprise
Travail et salaire : des mots dotés d’un sens nouveau
Le travail de la qualification personnelle. — Le salaire, institution politique majeure
La retraite à 60 ans : la nécessité d’une seconde carrière

Conclusion

Réalisation : William Dodé