couverture
Eloge du droit social
Parution : 19/09/2013
ISBN : 9782843032479
Format papier : 176 pages (125 x 201 mm)
13.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

Le droit social, dédié à la protection des personnes, permet de faire face, dans toutes les circonstances de la vie, à la satisfaction de leurs besoins personnels et familiaux. En France, les luttes sociales ont conquis une législation conséquente : droit du travail, droit de la sécurité sociale et droit de l’aide sociale. Aujourd’hui, ces droits sont l’objet d’attaques répétées par les puissances économiques et politiques du capitalisme.

Yves Saint-Jours a été rédacteur juridique à la Vie ouvrière et à la Revue pratique de droit social avant d’être professeur d’université spécialisé en droit social. Il propose ici une histoire — depuis son émergence dans le sillage de la révolution industrielle jusqu’à ses formes contemporaines, issues des luttes sociales de l’après-guerre —, mais aussi un éloge du droit social. La finalité du droit social est l’éradication de tout système d’exploitation des êtres humains par la libération de leurs forces créatives, à l’opposé du droit divin de l’époque féodale et du droit de propriété contemporain.

L’enjeu est décisif : à condition de le défendre, le droit social est potentiellement en état de devenir le fondement déterminant de la société humaine.

Introduction

Chapitre premier. L’inacceptable reflux des droits sociaux
L’exploitation accrue de la force de travail
La remise en cause de la protection sociale
La contre-offensive des luttes sociales

Chapitre 2. L’émergence historique du droit social
La période avant la Révolution de 1789
Le legs « social » de l’Ancien Régime
Les fluctuations de la République bourgeoise
L’impact des révoltes populaires

Chapitre 3. La formation initiale au XIXe siècle
La glaciation sous l’Empire et la Restauration
La répression des révoltes ouvrières
Le second Empire face à la question sociale
L’essor du droit social à la fin du siècle
L’obligation de l’État
L’obligation des employeurs
Quid de l’obligation des salariés ?

Chapitre 4. L’ascension contrastée au XXe siècle
La stagnation jusqu’à l’après-guerre de 1914–1918
L’échec de la révolution « sociale » internationale
De 1919 à la crise économique de 1931–1932
Du Front populaire à la débâcle de juin 1940
Le régime de Vichy et l’occupation allemande
La stratégie sociale sur les brisées du capitalisme
L’édifice social miné par le capitalisme financier

Chapitre 5. La fondation de la société sur le droit social
La contribution à la paix universelle
La satisfaction des besoins vitaux
La réactivation de l’émancipation humaine
La garantie sociale du droit à la santé

Chapitre 6. La créativité endogène du droit social
Les institutions sociales
Le service des prestations à la personne
Le principe d’organisation démocratique
Les contrôles de l’effectivité
L’inspection du travail
Le contrôle médical
Les particularités du contentieux social
La spécialisation des juridictions sociales
L’interprétation téléologique du droit social
L’urgence d’un ordre juridictionnel social

Conclusion

Principaux documents officiels de référence

Réalisation : William Dodé