couverture
Les Patrons, l’État et la formation des jeunes
Textes de Catherine Agulhon, Christian Baudelot, Stéphane Beaud, Jean-Pierre Briand, Guy Brucy, Pascal Caillaud, Henri Eckert, Nathalie Frigul, Prisca Kergoat, Fabienne Maillard, Gilles Moreau (coord.), Antoine Prost, André D. Robert, Marc Suteau, Daniel Tacaille, Lucie Tanguy, Annie Thébaud-Mony, Vincent Troger.
Parution : 11/09/2002
ISBN : 9782843030598
Format papier : 256 pages (140 × 225 mm)
18.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

PDF 
EPUB 

La formation professionnelle accueille, en France, un million de jeunes. Elle les prépare, en lycée professionnel ou en apprentissage, à devenir les ouvriers ou les employés de demain. Sa légitimité est aujourd’hui fortement discutée : par les entreprises, qui privilégient l’expérience et l’adaptabilité ; par l’État, qui promeut un allongement de la scolarité sans fin ; et par les jeunes eux-mêmes, qui se détournent des métiers d’exécution.
Un bilan s’imposait donc. Ce livre le propose en réunissant historiens, sociologues et juristes spécialistes de la formation professionnelle en CAP, BEP ou bac pro.
Il donne à voir, en interrogeant tout autant l’histoire, les politiques publiques, la formation et les formateurs que l’insertion des jeunes, une querelle aussi vieille que l’enseignement professionnel, celle qui oppose les patrons à l’État en une confrontation complexe et sans cesse renouvelée. À l’heure où certains secteurs d’activité connaissent des pénuries de main-d’œuvre, où l’on s’interroge sur le bien-fondé des « 80 % de jeunes au bac » et où la condition ouvrière fait figure de repoussoir, il n’est pas inutile de prendre le temps de comprendre cette confrontation plutôt que de la juger hâtivement. Ce livre y invite.

Réalisation : William Dodé