couverture
Les Mondes de l’harmonie
Enquête sur une pratique musicale amateur
Parution : 17/09/2009
ISBN : 9782843031496
Format papier : 312 pages (140 × 225 mm)
28.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 
On annonce depuis près d’un siècle la disparition des orchestres d’harmonie. Ces ensembles d’instruments à vent, héritage du mouvement orphéonique dont l’origine remonte au dix-neuvième siècle, sont principalement ancrés dans un monde rural et populaire aujourd’hui largement révolu. Si elle a décliné, cette pratique n’en demeure pas moins importante. Plusieurs milliers d’orchestres constituent le cadre de la formation et de l’activité musicales d’amateurs de tous âges. Comment se maintient une forme culturelle quand les bases sociales qui en ont favorisé le développement se délitent ? Comment est vécue une pratique socialement dévalorisée et référée négativement au modèle culturel légitime ? Ces deux questions guident l’exploration d’un univers musical qui n’avait jusqu’ici jamais fait l’objet d’une enquête sociologique.
Vincent Dubois, Jean-Matthieu Méon et Emmanuel Pierru ont enquêté en Alsace, où les harmonies sont nombreuses. Grâce à l’usage combiné de l’analyse statistique et de l’enquête ethnographique, ils fournissent une vision vivante et nuancée des configurations sociales dans lesquelles évoluent ces orchestres : les mondes de l’harmonie. Ils ouvrent ce faisant de nouvelles pistes pour comprendre plus généralement les relations entre hiérarchies culturelles et transformations sociales.
Vincent Dubois est professeur à l’Institut d’études politiques de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et chercheur au Groupe de sociologie politique européenne. Jean-Matthieu Méon est maître de conférences à l’université de Metz, membre du Centre de recherche sur les médiations. Emmanuel Pierru est chargé de recherches au CNRS, membre du Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (Lille).
Cet ouvrage est issu d’une étude initiée par la Fédération des sociétés de musique d’Alsace et pilotée par l’Observatoire des politiques culturelles.
Réalisation : William Dodé