couverture
Aliénation et émancipation

Précédé d’« Urgence de communisme ».
Suivi de Karl Marx, 82 textes du Capital sur l’aliénation.

Parution : 20/09/2012
ISBN : 9782843032356
Format papier : 224 pages (140 x 225 mm)
22.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 

Avec la crise profonde du capitalisme, Marx est en plein retour, et particulièrement son concept-clef d’aliénation. Dans ce recueil de textes, le philosophe Lucien Sève propose une étude précise et une réactualisation de ce concept, en prise sur les enjeux théoriques et politiques contemporains, dans la perspective de l’émancipation collective et du dépassement du capitalisme.

Cet ouvrage propose une lecture inédite de Marx en montrant, nombreux textes à l’appui, que l’idée d’aliénation, centrale dans les Manuscrits de 1844, texte de jeunesse auquel s’arrêtent la plupart des commentateurs contemporains, non seulement ne disparaît pas du Capital mais y acquiert une tout autre portée. Au-delà de la dénonciation des souffrances de l’individu au travail, elle met en examen les logiques de base du capitalisme : faute d’appropriation collective, les productions humaines de tous ordres se convertissent en puissances sociales incontrôlables et écrasantes, menant le genre humain à sa perte. Avec Marx, l’auteur montre que travailler à surmonter cette aliénation est la tâche cruciale de notre temps, qu’il ne peut y avoir émancipation sociale sans émancipation de chaque individu, qu’on ne préservera pas la planète Terre sans sauvegarder le genre humain de la déshumanisation capitaliste.

« Urgence de communisme », texte inédit constituant la première moitié de l’ouvrage, affirme fortement la conséquence politique de ces analyses : le dépassement effectif du monde capitaliste aliénant exige d’inventer en pensée et en acte ce communisme radicalement émancipateur que visait Marx.

Table des matières

Avant-propos

Urgence de communisme (2012)
Garaudy, Althusser et l’aliénation – Splendeur et misère de l’aliénation selon les Manuscrits de 1844 – Une légende têtue: l’aliénation absente du Capital – Un concept majeur du Capital – Aliénation objective, aliénation subjective – Inventaire d’une catégorie – Une fixation rétrograde à l’aliénation selon les Manuscrits de 1844 – « Socialisme scientifique »: un bilan sévère – Réduire l’aliénation à l’exploitation ? – Socialisme et communisme ne sont pas des synonymes pour Marx – Dépassement du capitalisme et développement des individus – « Nature humaine » et transformation historique – Une gravissime crise d’humanité – Des possibles réels – Retrouver l’audace de l’invention stratégique

Analyses marxistes de l’aliénation (1973)
Une théorie feuerbachienne de l’aliénation – De l’aliénation religieuse à l’aliénation du travail – Une analyse richement suggestive – Un concept encore piégé par l’abstraction spéculative – Passer à un matérialisme historique – L’aliénation disparaît-elle du Capital ? – Quand l’activité humaine se fait «puissance étrangère» – Un «point de passage nécessaire» – Aliénation et mouvement historique d’ensemble – Vues en retour sur l’aliénation religieuse – Une catégorie centrale pour penser l’histoire – Du grand sens de l’idée d’aliénation chez Marx – En chemin vers une désaliénation

Émancipation sociale et libre développement de chacun (2000)
L’émancipation comme désaliénation – Formation sociale et formes d’individualité – L’obligatoire émergence historique de l’individu intégral – L’émancipation individuelle, fin et moyen au présent

Cause écologique et cause anthropologique (2011)
«Écolo», tout le monde sait, mais «anthropolo», c’est quoi?... – Penser l’actuelle mise en péril du genre humain – Une décivilisation sans rivage – L’indignation, prémisse d’une juste politique –

Karl Marx, 82 textes du Capital sur l’aliénation

Réalisation : William Dodé