couverture
Je lis, j’écris. Manuel et cahier d’exercices. CP
[Les Lettres bleues]
Pour des raisons de coût d’expédition, le cahier d’exercices (prix 5,50 €) n’est vendu sur internet qu’avec le manuel Je lis, j’écris (14,50 €), soit un total de 20 € pour l’envoi couplé.
Parution : 06/06/2010
ISBN : 9782953464917
Format papier : 64 pages (20 x 26 cm)
20.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 

Pour les commandes groupées (scolaires) contactez-nous (leslettresbleues@orange.fr), nous vous indiquerons la librairie la plus proche vous permettant d’obtenir la réduction habituelle.

Le cahier d’exercices de Je lis, j’écris suit la progression du manuel, conçue pour permettre aux élèves de pouvoir lire à chaque leçon tout ce qu’ils ont sous les yeux, de façon autonome, à partir du moment où ils ont bien assimilé le graphème du jour, travaillé dans la barre d’apprentissage. Il a pour fonction d’aider chaque élève à s’approprier les apports de la leçon, à répondre à ses exigences, à tirer le meilleur parti de la démarche du manuel.

Pour chaque leçon introduisant une lettre nouvelle, l’élève est d’abord invité à s’en approprier la graphie par un travail d’écriture, qu’il s’agisse de la majuscule ou de la minuscule. Il pourra ensuite s’exercer au travail de copie de syllabes, de mots, de phrases, qui lui sera nécessaire pour se familiariser avec les contraintes de l’écrit.

Lire, c’est déchiffrer, et non pas inventer. L’intégration de ce principe par les élèves sera grandement facilitée par un travail d’objectivation qui les amène à prêter toute l’attention nécessaire à ce qui est réellement écrit, et qui s’avère extrêmement bénéfique pour l’acquisition de l’orthographe. A cette fin, ce cahier les invite régulièrement à décompter les unités élémentaires du texte : les syllabes dans le mot, les mots dans la phrase, les phrases dans le paragraphe, les paragraphes dans le texte.

Ce travail d’objectivation et d’appropriation de l’écrit va permettre de bannir tout ânonnement, au profit d’une lecture fluide, et qui sera signifiante dès lors qu’elle articule correctement les mots, qu’elle a soin de respecter leur séparation, de marquer les silences indiqués par la ponctuation, d’adopter les intonations qu’elle suggère.

Ce cahier propose également aux élèves d’exercer leurs premières connaissances grammaticales du singulier et du pluriel, du féminin et du masculin. Il s’attache aussi à leur permettre de surmonter les difficultés présentées par certains graphèmes, ou par les inversions de syllabes.

Après le travail sur les mots et les textes, les élèves sont invités à développer leurs capacités de production langagière écrite et orale et à mobiliser leur imaginaire. Il leur est proposé de rédiger des phrases et des histoires comprenant des mots empruntés au vocabulaire de la leçon du jour, en ne faisant appel par ailleurs qu’à des mots qu’ils savent déjà lire et écrire, vite très nombreux au demeurant. Le travail de l’imaginaire pourra être prolongé par le dessin, ce dernier amenant souvent l’élève à introduire des éléments descriptifs et narratifs nouveaux, qui peuvent ensuite être verbalisés dans de nouvelles narrations.

Réalisation : William Dodé