Dans la collection « École, pédagogie »

 
couverture
Stéphane Bonnéry
Supports pédagogiques et inégalités scolaires
Études sociologiques

Parution : 05/02/2015

ISBN : 9782843032585

Format papier
228 pages (125*201) 16.00 €
Commander Livre papier Lire en ligne Format PDF Format EPUB Accès libre Lire en ligne PDF EPUB
Un livre de la collection L’enjeu scolaire.
Pourquoi et comment les inégalités scolaires s’accroissent-elles ? L’une des raisons, rarement prise en compte, tient à la complexité croissante de l’activité intellectuelle que les élèves sont tenus de réaliser.
Les supports pédagogiques (manuels, fiches photocopiées, albums jeunesse, outils numériques sonores, livrets d’évaluation, notamment) traduisent et nourrissent cette très profonde évolution, comme le démontrent leur étude au cours du temps et celle de leurs usages actuels, en classe aussi bien qu’en famille.
C’est à l’élucidation de cette réalité dans le quotidien des classes de maternelle, d’école élémentaire et du secondaire que s’attachent les contributions de chercheurs de l’équipe CIRCEFT-ESCOL : Élisabeth Bautier, Stéphane Bonnéry, Jacques Crinon, Florence Eloy, Christophe Joigneaux, Séverine Kakpo, Patrick Rayou et Jean-Yves Rochex.
Au total, ce livre montre que l’indispensable maintien des exigences d’apprentissage dans tous les établissements ne peut aller sans la mise en place de politiques de démocratisation scolaire ambitieuses, comportant la formation et l’aide aux enseignants, ainsi que la réflexion sur les supports pédagogiques.
Élisabeth Bautier
Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, Élisabeth Bautier privilégie l’entrée langagière pour traiter des questions de différenciation sociale, d’apprentissage, d’enseignement (de la langue maternelle mais aussi des différentes disciplines), des enjeux identitaires, de la construction des savoirs. Elle travaille également à la compréhension de l’évolution de l’école, du curriculum et des supports qui le mettent en œuvre, des discours et pratiques scolaires, à leurs incidences sur les inégalités scolaires.

Stéphane Bonnéry
Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, il étudie dans une optique sociologique l’appropriation des savoirs scolaires et des pratiques culturelles par les enfants et les jeunes selon leurs classes sociales, face aux supports et dispositifs pédagogiques porteurs de formes de socialisations croisées, scolaires, familiales et juvéniles.

Jacques Crinon
Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université Paris-Est Créteil (ESPÉ), ses recherches portent sur la didactique de la langue écrite et la construction des connaissances par la production de textes, notamment dans le contexte de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication, sur le rôle des pratiques enseignantes dans la constitution des inégalités scolaires et sur la formation des enseignants.

Florence Eloy
Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, Florence Eloy étudie les tensions et les porosités entre modalités de scolarisation et de réception juvénile de la musique, et plus généralement des pratiques culturelles.

Christophe Joigneaux
Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paris-Est Créteil (ESPÉ), ses recherches portent sur l’école maternelle, l’échec scolaire, la littératie et la formation initiale des enseignants.

Séverine Kakpo
Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, Séverine Kakpo conduit des recherches sur le travail hors la classe des élèves et plus particulièrement les pratiques familiales ou institutionnelles d’accompagnement scolaire.

Patrick Rayou
Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, il inscrit son travail dans le cadre d’une sociologie de l’éducation qui se veut attentive aux processus de socialisation scolaire et non scolaire des élèves en lien avec les enjeux cognitifs des apprentissages. Ses recherches actuelles portent sur les dispositifs de soutien mis en œuvre dans l’éducation prioritaire.

Jean-Yves Rochex
Professeur en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, ses recherches portent sur la construction des inégalités sociales et sexuées d’accès aux savoirs et à la formation ; sur les politiques d’éducation prioritaire (ou compensatoire) en France, en Europe et en Amérique latine ; sur les rapport(s) au(x) savoir(s) et à l’école des enfants de milieux populaires et sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage en milieux populaires. Son travail théorique et empirique s’efforce de faire dialoguer les auteurs et les traditions de recherche relevant de la sociologie de l’éducation et ceux qui relèvent de la psychologie historico-culturelle et s’intéressent à la genèse sociale du psychisme.

Stéphane Bonnéry
Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, il étudie dans une optique sociologique l’appropriation des savoirs scolaires et des pratiques culturelles par les enfants et les jeunes selon leurs classes sociales, face aux supports et dispositifs pédagogiques porteurs de formes de socialisations croisées, scolaires, familiales et juvéniles.

Introduction, par Stéphane Bonnéry
De l’« échec scolaire » à l’étude des inégalités d’appropriation
Une sociologie de la transmission-appropriation
Les supports écrits comme cadrage de l’appropriation
Des supports plus complexes
Les dispositions supposées de l’apprenant matérialisées dans le support

Chapitre premier. D’hier à aujourd’hui, les manuels à l’école élémentaire et au collège,
par Élisabeth Bautier, Stéphane Bonnéry, Séverine Kakpo
Les manuels anciens : un élevé suppose retenir, à prendre par la main
Une énonciation linéaire du savoir
Une présentation narrative des savoirs
Une présentation simplifiée des savoirs
Un cadrage étroit de l’activité de l’élève
Des manuels actuels sollicitant une articulation d’éléments hétérogènes pour construire le savoir
Une articulation requise de textes et documents hétérogènes
Des textes de savoir synthétiques, à produire par l’élève
De la simplification à la complexification
Articuler l’impersonnel avec le personnel et le quotidien
Articuler des disciplines scolaires
Conclusion

Chapitre 2. Les familles populaires face aux supports pour les devoirs, par Séverine Kakpo
Des familles populaires désorientées par les « nouveaux » supports scolaires
Des supports qui « momifient » les savoirs
Des supports qui « mélangent tout »
Des supports profanes
Les supports d’une institution perçue comme démissionnaire, voire diabolique
Des contre-supports familiaux porteurs d’un autre type d’exigences
Intemporels, néo-rétro et vrais rétro
Des contre-supports familiaux porteurs de moindres exigences littératiées

Chapitre 3. Les élèves de maternelle face aux fiches, par Christophe Joigneaux
À qui profitent les fiches ?
Un point de vue très matériel
Autour et au sein des « fiches »
Des difficultés récurrentes et congruentes
Des interactions différenciatrices
Ce qui peut se jouer dès la maternelle
Des bateaux → un batal
« On réfléchit, on parle pas uniquement pour ouvrir la bouche »
Des couleurs « pour tout voir d’un seul coup d’œil »
Une culture scolaire de plus en plus littératiées ?

Chapitre 4. La musique au collège et l’« éclectisme éclairé », par Florence Eloy
Le brouillage relatif des contenus musicaux à enseigner dans le cadre scolaire
Le recentrage de l’éducation musicale sur la transmission d’une « disposition relationnelle »
Conclusion

Chapitre 5. Les albums de littérature de jeunesse, par Stéphane Bonnéry
Les lecteurs supposés dans les albums enfantins
1945-1964 : des dispositions sollicitées explicitement ou accessoires, et quelques précurseurs
1965-1984 : des évolutions croissantes
1985-2014 : des éléments hétérogènes, voire plurivoques, à articuler pour décoder des sens cachés implicites
Conclusion

Chapitre 6. Penser les difficultés des élèves et des enseignants, par Élisabeth Bautier, Stéphane Bonnéry, Jacques Crinon, Patrick Rayou, Jean-Yves Rochex
L’évidence non interrogée des supports
Postulats de PISA et évidences des curriculums
Le travail des enseignants

Conclusion, par Stéphane Bonnéry
Supports pédagogiques : des évolutions récurrentes
Étudier les supports actuels au risque des inégalités
Les enjeux pour la sociologie des questions pédagogiques
La sociologie de l’appropriation au-delà de l’école
Des questions sociologiques pour la pédagogie et la politique éducative
Bibliographie thématique
up
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net
Graphisme : T–D