couverture
Le pouvoir des mots. Nouvelle édition
Parution : 19/05/2016
ISBN : 9782843032752
Format papier : 260 pages (125*201)
16.00 €

Commander

Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 
Ce livre est une version entièrement remaniée de l’ouvrage Le pouvoir des mots, paru aux éditions La Dispute en 2010, et aujourd’hui épuisé. L’ensemble des chapitres est réécrit et actualisé avec de nouveaux exemples récents (par exemple l’expression « le grand remplacement » apparu sous la plume d’un écrivain d’extrême-droite en 2011 ou le lapsus « Une loi du sièxe euh une loi du siècle » d’un homme politique en 2015) et une première partie, entièrement inédite, qui développe la conception des pratiques langagières défendue par l’auteur. Ainsi remis à neuf et étoffé, il constituera la meilleure introduction à l’analyse linguistique et politique du pouvoir des mots dans notre vie quotidienne.
Le double serment d’Obama, les paroles de sorcellerie, le lapsus de Robert Accoyer, les joutes verbales, les phrases historiques du général de Gaulle, les slogans des défilés ou encore la langue du troisième Reich, voilà quelques-unes des manifestations du pouvoir des mots qui sont analysées dans cet ouvrage. Il explique par exemple pourquoi et comment catégoriser socialement un jeune Mohammed comme étant un « enfant d’immigré », voire « un étranger », alors qu’il est né en France, constitue une violence symbolique quotidienne redoutable pour cette personne, et configure la représentation qu’il a de lui-même et bien sûr celle aussi de ses copains, de ses enseignants ou plus tard de ses employeurs. Il part du constat que nous sommes souvent confrontés à des discours, à des écrits qui ne sont pas seulement énoncés pour nous communiquer des informations, des sentiments, des connaissances, mais aussi pour exercer une pression, une influence sur nous-mêmes : lorsque autrui veut nous faire agir ; nous persuader ; nous enrégimenter ; nous nommer ; nous imposer des conduites ou des pensées, etc. Au fil des chapitres toujours vivants et souvent drôles, le lecteur apprend à analyser ces situations sociales dans toute leur diversité au prisme des pratiques langagières qui y sont produites et associées.
Josiane Boutet, professeure des universités en sciences du langage et l’une des fondatrices de la sociolinguistique en France, commence chacun des quinze chapitres par le récit d’un événement politique, institutionnel, historique ou culturel dans lequel le pouvoir des mots est convoqué. Chaque récit est mis en contexte – historique, politique, sociologique – puis il est analysé, au moyen d’éléments de théorie linguistiques – puisés par exemple dans la philosophie du langage de John J. Austin et sa théorie de la performativité, dans le courant de l’ethnographie de la communication ou encore chez le linguiste Roman Jakobson (chapitre 13) – qui sont clairement et simplement expliqués. L’auteure s’oppose ainsi aux conceptions technocratiques de la communication largement dominantes aujourd’hui, qui considèrent le langage comme un simple outil de transmission d’informations. Elle met en évidence l’action propre des mots, aussi bien dans l’économie psychique des sujets que dans les luttes sociales.

Josiane Boutet

Josiane Boutet est professeure des universités en sciences du langage à Paris-IV La Sorbonne et à Paris-VII Denis-Diderot. Elle est l’une des fondatrices de la sociolinguistique en France et elle a en particulier contribué à la création des études du langage au travail. Elle est l’auteure, notamment, de Langage et Société (Seuil, 1997), Paroles au travail (sous la direction de), (L’harmattan, 2000) et codirige la revue de référence Langage et société.

Les livres de Josiane Boutet sur le site

Réalisation : William Dodé